Aller au contenu principal

Prévention des chutes chez Armonea

Short description

Chez Armonea, le bonheur de nos résidents passe avant tout. Le bonheur passe aussi par un environnement sécurisé, dans lequel nous pouvons nous déplacer en toute confiance.

Description

C’est pourquoi, chez Armonea, nous avons développé toute une série d’outils, d’événements et de procédures afin que nos résidents se sentent protégé et libre de se déplacer à leur guise.

Notre expert dans le domaine
Image
foto expert
Sonja Sommeryns
Expertise paragraphs
Expertise para title
Peur de tomber ? Suivez ces conseils de prévention des chutes à l’attention des seniors.
Expertise para desc
1. Aménagez intelligemment votre lieu de séjour

Dans une maison de repos digne de ce nom, vous bénéficiez, en tant que résident, de la liberté la plus large qui soit pour agencer votre chambre ou votre studio à votre goût afin de vous y sentir chez vous, et donc aussi chez nous. Mais nous vous conseillons d’éviter d’accumuler des meubles et des accessoires superflus. Le bord d'un tapis, un passage trop étroit entre deux meubles, un fauteuil, certes magnifique et auquel vous tenez, mais qui n’est malheureusement plus très stable, et cetera sont autant de pièges dangereux qui peuvent précipiter votre chute. Vous ne séjournez pas dans une institution ? Dans ce cas, examinez aussi d'un œil critique l’aménagement de votre salle de bains, cette pièce glissante où surviennent la majorité de chutes.

2. Faites contrôler régulièrement votre vue

Vous êtes toujours capable de bien marcher ? Votre domicile est-il agencé avec toutes les garanties de sécurité nécessaires ? Rien ne peut vous arriver, pensez-vous ? Vous vous trompez car de nombreuses chutes sont imputables à une vue déclinante. Cette rampe qui se trouve un peu plus loin que ce que vous imaginiez, ce rebord de baignoire dont vous aviez estimé la hauteur un peu plus basse : une mauvaise évaluation peut entraîner de graves conséquences. Faites donc contrôler régulièrement vos yeux. Et ne perdez pas de vue que même les yeux les plus affûtés ne voient rien si la luminosité est de mauvaise qualité. Veillez dès lors à disposer d’un éclairage suffisant, surtout à la tombée de la nuit.

3. Bougez !

Celui qui fait suffisamment d’exercice physique, maîtrise beaucoup mieux son corps et bénéficie surtout d’os et de muscles en meilleure condition. Pas besoin pour autant de courir un
marathon ! Un tour de jardin fait déjà des merveilles. D’autant que les centres de soins résidentiels vous offrent une foule de possibilités en termes de kinésithérapie et d’autres exercices physiques. Mais une chose est sûre : rester assis n’est pas la meilleure manière d'éviter les chutes, bien au contraire.

4. Utilisez les accessoires appropriés

Lorsque vous vous déplacez, faites-le en sécurité. Prenez soins de vos pieds et choisissez des chaussures adaptées : ce sont là deux éléments capitaux à cet égard. Mais ne vous estimez pas trop fier pour utiliser une canne, un déambulateur ou un autre accessoire adapté si votre corps le réclame.

5. Prenez correctement vos médicaments

Vertiges, chute de tension, somnolence, vigilance atténuée, troubles de l’équilibre : certains médicaments peuvent avoir de nombreux effets secondaires susceptibles d’entraîner des chutes sévères. Consultez donc régulièrement votre médecin et informez-le des effets secondaires que vous ressentez. Par ailleurs, prenez autant que possible vos médicaments au moment prescrit.

6. N’hésitez pas à demander de l’aide

Même si vous respectez les conseils ci-dessus au pied de la lettre, rien ne peut vous prémunir d'un excès de confiance. Le bonheur n’a pas d’âge mais il est important que vous puissiez estimer correctement vos capacités physiques et que vous osiez demander de l’aide lorsque quelque chose vous semble présenter de trop grands risques. Le livre que vous lorgnez est hors d’atteinte ? Vous souhaitez vous rendre aux toilettes mais vous avez la tête qui tourne ? Demandez à quelqu’un de vous aider. Et surtout, ne vous pressez pas : vous avez déjà tellement fait étant plus jeune.

7. Si nécessaire, planifiez à l’avance vos passages aux toilettes

Si vous êtes malgré tout pressé par le temps, il y a de grandes chances pour qu’un passage urgent aux toilettes en soit la cause, ce qui donne lieu à de nombreuses chutes. Vous éviterez qu’un besoin pressant ne vous incite à l’imprudence en programmant votre réveil pour sonner à heure fixe, en fonction de votre rythme habituel de miction. Et si vous sentez malgré tout monter le besoin de vous rendre aux toilettes, n’attendez pas le tout dernier moment...

 

Bien sûr, les conseils ci-dessus ne sont pas exhaustifs et les principaux risques et mesures dépendent avant tout de la personne et de la situation. La base même d'une vie saine reste le bon sens. Vous avez souvent la tête qui tourne le matin au lever ? Prenez le temps de vous redresser. Vous êtes malade ? Mettez la pédale douce. Vous ne tenez pas bien l’alcool ? Soyez très prudent si vous buvez un petit verre.

L’endroit le plus sûr pour les personnes âgées qui nécessitent une assistance est et reste le centre de soins résidentiel ou la résidence-service. Vous souhaitez en savoir davantage quant à la manière dont nous mettons tout en œuvre pour éviter les chutes ? N’hésitez pas à nous contacter.

Expertise para title
La semaine de la prévention des chutes
Expertise para desc

Un parcours de prévention des chutes est organisé chaque année lors de la semaine de prévention des chutes dans nos maisons de repos. Ces parcours aident à améliorer les capacités motrices en général et donnent plus de confiance à nos résidents lors de leurs déplacements de tous les jours. Cette activité « prévention chute » est prévue avec les kinésithérapeutes et l’ergothérapeute de chaque maison. La semaine de la prévention des chutes se déroule chaque année en avril.

 

pairelle

La Pairelle